Mettre en place un atelier relaxation auprès de personnes souffrant de troubles psychiatriques.

Formateur : Formatrice et psychomotricienne

Durée : 5 jours en 1 session de 3 jours suivie d’une session de deux jours à un à deux mois d’intervalle.

Lieu : Formation intra établissement

Public : Les personnels paramédicaux exerçant en service de soin en santé mentale

Prérequis : Aucun

DPC Non

Accessibilité:

Les méthodes pédagogiques sont adaptées aux participants. Accessibilité aux PMR: voir l’établissement.

Prix : Formation intra établissement; pour un devis personnalisé nous contacter

CONTEXTE

Il existe de nombreuses méthodes qui intègrent la relation dans leur approche psychothérapeutique auprès des personnes souffrant de troubles psychiatriques. A ce titre, nous pouvons citer la méthode Schultz, Jacobson, la sophrologie, la méthode Vittoz, etc. mais aussi le yoga, la méditation, l’eutonie… Ces méthodes ont toutes leurs intérêts mais demandent un engagement souvent long et régulier de la part du praticien. En effet leur champ d’application reste vaste et leurs indications sont larges.
Par contre ces méthodes ont pour point commun : les techniques respiratoires, la mobilisation musculaire et corporelle, la visualisation mentale et les états modifiés de conscience.
A partir de cette constatation, nous proposons de développer une méthode de relaxation autour de ces points communs qui peut s’intégrer dans une stratégie de soin en collaboration avec une équipe pluridisciplinaire en psychiatrie. Ainsi notre proposition de formation s’adaptera aux nouvelles méthodes de soins et aux nouvelles demandes en soin des patients par l’appropriation : d’une boîte à outils simples et fonctionnels aux techniques de relaxation, de l’expérimentation d’une approche de la relaxation applicable autant en individuel qu’en collectif et des pistes et propositions de travail pour pouvoir s’entraîner par soi-même.
L’objectif de cette formation est donc de permettre aux participants la compréhension et la connaissance des piliers communs aux techniques de relaxation et l’appropriation des stratégies de base afin de leur permettre de proposer des séances qui répondent de façon raisonnée aux problématiques de santé mentale rencontrées dans un service de soins en psychiatrie et en collaboration avec une équipe pluridisciplinaire.
Notre proposition de formation pourra permettre aux participants de proposer des outils pour améliorer la qualité de vie des patients suivis dans le service de psychiatrie (détente, mieux être, libération du stress,…), ce qui améliorera la qualité de vie au travail des professionnels de ces services de psychiatrie et retentira sur la qualité des soins prodigués dans l’établissement.

OBJECTIFS
  • Identifier la spécificité de la relaxation dans le domaine de la santé mentale pour soi et auprès des autres. Connaître les différentes méthodes de relaxation.
  • Développer les outils de la relaxation pour animer des séances individuelles ou de groupe dans la pratique quotidienne des participants.
  • Savoir mettre en œuvre des stratégies pour animer des ateliers de relaxation individuels ou de groupe dans la pratique quotidienne des participants
CONTENU

Auto-positionnement.

1ère SESSION-3 JOURS : DEFINIR LES OUTILS DE LA RELAXATION, SAVOIR ANIMER UN GROUPE
1ERE DEMI-JOURNEE

MODULE 1 – PRESENTATION /ATTENTES
Première évaluation des pratiques professionnelles : repérer ce qui peut être amélioré dans la pratique professionnelle de chaque participant, objectif individuel (écrits, voir fiche évaluation/objectif annexe 2)

2EME DEMI-JOURNEE
Qu’est-ce que la relaxation ?
• Présentation des méthodes et des différences
• La réponse de relaxation
• L’exploration psychophysiologique
• Les indications
• La nouvelle relaxation
• Cadre (positions, local, application au quotidien), mode d’emploi, entraînements
• La relation thérapeutique et le choix approprié d’une technique pour un problème donné de santé
• Ethique, déontologie, précautions.

3EME DEMI-JOURNEE
Les médiations corporelles
• La relaxation par la respiration ou les techniques respiratoires

  • Bases physiologiques ;
  • Respiration active vs passive / naturelle vs contrôlée ;
  • Respiration en pleine conscience ;
  • Pratique des exercices fondamentaux : la respiration en rythme, la respiration en 3 temps, la découverte de sensations en respirant.

• La relaxation par la détente musculaire progressive

  • Principe de la relaxation par contraction décontraction ;
  • Relaxation coréenne et massage Sipho ;
  • Pratique des exercices fondamentaux : détendre la partie supérieure du corps, détendre rapidement son corps.

4EME ET 5EME DEMI-JOURNEES
Expérimentation de techniques et pratiques afin :
• D’apprendre à accompagner les personnes à redécouvrir en eux-mêmes des espaces de bien-être et de profonde détente. Grâce aux techniques choisies, apprendre à écouter son corps, à se détendre et à apaiser son mental ;
• Travail sur les positions du corps, la respiration, la détente musculaire, le ressenti et verbalisation de ses émotions et ses sensations.

6EME DEMI-JOURNEE
Animer un atelier :
• Développement de méthodes avec exercices de respiration, de détente musculaire, de positionnement du corps, travail sur le rythme et le ton de la voix afin de créer un espace de rencontre et de confiance dans une séance.
• Définir l’atelier détente en fonction de critères (profil des participants, nombre, objectifs visés, environnement).
• Mise en place du cadre de la séance et présentation de la méthode utilisée ;
• déroulement d’une séance avec succession d’exercices et adaptation suivant les participants ;
• Amener les participants à la verbalisation ;
• Retranscription de la séance auprès de l’équipe pluridisciplinaire ;
• Savoir évaluer sa pratique dans la continuité du groupe, faire évoluer les techniques à partir de la boite à outils
• Présentation des indications et contres indications selon les différentes techniques au vu des jours précédents.

Mise en place d’un plan d’action et d’objectif personnel écrits pour chaque participant.

INTERSESSION
Cette période qui dure un à deux mois fait partie intégrante du processus pédagogique de formation. Elle permet un temps de recul pour la réflexion et l’intégration des acquis par :
– Des exercices d’observation et d’écoute ;
– La mise en place d’ateliers de relaxation individuels ou collectifs dans le service ;
– Un travail d’écriture d’une situation problème ;
– La mise en pratique du plan d’actions individuel.
Le travail personnel est repris en début de deuxième session et permet l’évaluation des acquis, le réajustement pédagogique éventuel et la stimulation de la démarche formative des participants

2ème SESSION-(2 jours) LES APPROCHES COMPLEMENTAIRES

1ERE JOURNEE
ANALYSE DE SITUATIONS ET DE CAS CONCRETS

A partir de cas concrets librement apportés par les participants et par le formateur :
– Choix et présentation de cas concrets écrits par un participant.
– Verbalisation et prise de recul.
– Développer une réflexion commune.
– Mise en lien avec les connaissances acquises en session et en intersession.
– Evaluation du transfert des compétences acquises en session et en intersession, verbalisation dans le groupe de l’appropriation des techniques de relaxation, des stratégies d’animation de groupe, de la dynamique d’une séance, de la boîte à outils.
– Développer une culture de l’évaluation.
– Objectif individuel écrit pour cette session.

2EME JOURNEE
Approfondissement des méthodes à partir des demandes des participants.
– Reprise des expériences réalisées dans les divers services afin de repérer les difficultés et améliorer les prises en charge et en évaluer les effets.
– Travail de reprises des techniques et méthodes utilisées en pratique.
– En parallèle aux pratiques de la relaxation, d’autres techniques ou méthodes psychocorporelles s’accordent et se complètent : relaxation coréenne, massages de bien-être, Schull, Jacobson, toucher massage….
– Approfondissement de méthodes et pratiques en fonction de la demande des participants et des difficultés rencontrées.
– Boîte à outils d’exercices de relaxation et de stratégies pour s’auto former.
– Exercices en individuel, en duo, en petits groupes et collectif.

METHODES PEDAGOGIQUES

Méthodes actives : réflexion en groupe, apports didactiques, expérimentation d’autres manières d’être et de faire.

OUTILS PEDAGOGIQUES

Questionnaire d’autopositionnement.
Mise en situation et training d’exercices réalisés par les participants ; mises en situation et jeux de rôle de situations difficiles.
Exercices de mise en situation suivi d’exposés théoriques, support photocopies, filmés et fiches pratiques.

METHODE D’EVALUATION

QCM questionnaire d’auto-positionnement, par interaction avec le formateur à la fin de chaque séquence de travail.